Les perce-oreilles

Les perce-oreilles, également appelés forficules, sont des insectes très courants au jardin. Leur nom viendrait des cerques (pinces) qu’ils portent à l’extrémité de leur abdomen et qui ressemble à l’outil utilisé dans le temps pour percer les oreilles humaines. ➰

Ce sont des auxiliaires très actifs au jardin qui se nourrissent d’un grand nombre de nuisibles : pucerons, œufs d’insectes, œufs de papillons, petites chenilles, psylles, larves de carpocapse ou encore débris végétaux mais s’ils ne trouvent plus de quoi se nourrir ils peuvent faire des dégâts en s’attaquant aux fruits à noyaux (pêches, abricots, cerises) très mûrs ainsi qu’à ceux qui ont des dégâts déjà existants. 🍑

Détestant la lumière et la sécheresse, les perce-oreilles sont actifs la nuit. Le jour, ils se cachent dans des endroits sombres et humides. Il est donc utile de leur installer des cachettes comme, par exemple, un pot de fleur retourné rempli de matériaux végétaux secs fermé par un grillage ou un filet. Une fois que celui-ci est utilisé par les forficules, il faudra le déplacer dans des plantes envahies de nuisibles. 🌱

Ces insectes vivent au niveau du sol mais également dans la végétation. Les larves âgées et les adultes sont actifs dans la strate arborée. Ce sont des proies pour les oiseaux. 🐦

Il y a deux cycles de ponte, un en automne et un au printemps. Les œufs sont pondus dans le sol et donc le travail du sol réduit fortement leur population. L’instinct maternel est très développé, la femelle s’occupe énormément de ses œufs et des jeunes larves, les larves passent par 4 mues avant d’être adultes. Leur durée de vie est d’un an. 🐛

Laisser un commentaire

Panier
Retour haut de page