La plantation de haies avec des espèces indigènes

La plantation de haies avec des espèces indigènes permet de favoriser la biodiversité au jardin. 🐦

Les haies sont des refuges pour les oiseaux grâce à la présence d’arbustes avec des épines (aubépine, prunellier, églantier, houx) qui dissuadent les prédateurs. Elles servent également de sources de nourriture aux oiseaux avec les arbustes à baies (églantier, prunellier, viorne obier, sorbier des oiseleurs, sureau noir…) mais aussi aux chenilles de plusieurs espèces de papillons. 🦋

Les fleurs des arbustes de la haie sont utiles aux pollinisateurs. En effet, l’étalement des floraisons fournit de la nourriture aux insectes pendant plusieurs mois. Le cornouiller mâle fleuri très tôt au printemps et est donc une des premières sources de pollen suivi par la floraison abondante du prunellier. 🌺

La haie sert également de lieu de reproduction pour les oiseaux comme les merles et plusieurs petits passereaux. 🐣

En supplément des espèces déjà citées, voici d’autres arbustes à planter dans la haie : cornouiller sanguin, bourdaine, fusain d’Europe, noisetier et troène d’Europe. Plus il y a d’espèces différentes dans la haie et plus elle est intéressante pour la biodiversité du jardin car leurs ressources sont complémentaires. 🌱

La plantation s’effectue de novembre à mars en évitant les périodes de gel, de vent sec et les moments où sol est détrempé. Il est nécessaire de planter les plants à 50 cm de distance et pailler le sol durant les trois premières années pour qu’ils puissent bien se développer sans concurrence. Plus tard, il est intéressant de planter du lierre au pied de la haie car celui-ci est également très utile au jardin. 👩‍🌾

La taille, si elle est nécessaire, ne doit s’effectuer qu’après l’été pour ne pas déranger les oiseaux nicheurs. Le mieux est de laisser la haie se développer naturellement car cela garantit la présence de baies pour les oiseaux en hiver. 🦜

Laisser un commentaire

Panier
Retour haut de page