Lutter naturellement contre l’araignée rouge

Phytoseiulus persimilis est un insecte particulièrement redoutable pour venir à bout de l’araignée rouge

Le nom correct de l’araignée rouge est Tetranychus urticae. Il s’agit d’un acarien de couleur jaune à orange-brun avec deux taches foncées sur le dos qui vit sous une toile et non d’une araignée. Elle se développe en été particulièrement lors des périodes de chaleur et de sécheresse et parasite les plantes de jardin, de serre et d’intérieur. Cet acarien se nourrit du contenu cellulaire des feuilles de la plante et il a tendance à se développer avec l’utilisation de traitements phytosanitaires éliminant ses prédateurs naturels. Les feuilles de la plante attaquée deviennent pâles, ternes et une fine toile peut apparaitre. Les plantes hôtes de l’araignée rouge sont les concombres, les poivrons, les aubergines, les haricots verts et les fraises ainsi que les plantes d’ornement comme les rosiers et les plantes d’intérieur.
Le Phytoseiulus persimilis est utilisé pour combattre rapidement et de manière biologique l’araignée rouge. Une fois arrivé à l’état adulte, il peut dévorer environ 20 œufs ou larves d’araignées rouges, 10 protonymphes ou 5 adultes. L’introduction de Phytoseiulus permet de se débarrasser d’une infestation d’araignées rouges en quelques jours. Celui-ci est efficace dans les cultures maraîchères et ornementales de serre comme les tomates, les poivrons, les concombres, les melons, les aubergines, les fraises, les haricots, les gerberas, les roses et plusieurs plantes en pot.

Les quantités de Phytoseiulus persimilis

  • Phytoseiulus 1000 pour 10 m² - forte attaque / 20 m² - début attaque
  • Phytoseiulus 2000 pour 20 m² - forte attaque / 40 m² - début attaque