Lutter naturellement contre le carpocapse des prunes et des mirabelles

Le piège à phéromone permet de lutter contre Grapholita funebrana de manière naturelle et efficace

Le carpocapse des prunes (Grapholita funebrana) est un papillon d’une quinzaine de millimètres. Celui-ci commence à pondre au mois de mai-juin sous une température supérieure à 15°C. À l’éclosion, la chenille pénètre rapidement le fruit et se dirige vers la base du pédoncule et cause de grosse perte. Les fruits attaqués sont reconnaissables grâce à leur coloration et à leur chute prématurée.
Le piège à phéromone attire les papillons mâles du carpocapse grâce à un attractif sexuel spécifique appelé phéromone. Les mâles sont attirés et piégés sur la plaque engluée. L’accouplement, la ponte des œufs et donc les dégâts sont ainsi évités.

Utilisation du piège à phéromone contre le carpocapse des prunes et des mirabelles

Le piège à phéromone doit être placé sur l’arbre au début de la floraison. Il est nécessaire de le renouveler la capsule à phéromone après 6 à 8 semaines et la plaque engluée lorsqu’elle est totalement recouverte d’insectes.
Il est conseillé d’installer un piège pour 5 petits arbres fruitiers (basse-tige et moyenne-tige) et un piège par gros arbre fruitier (haute-tige).

Composition du piège à phéromone contre le carpocapse des prunes et des mirabelles

  • 1 piège Delta
  • 2 capsules de phéromone
  • 4 plaques engluées

Recharges pour le piège à phéromone contre le carpocapse des prunes et des mirabelles

Le piège Delta est réutilisable s’il a été mis à l’abri durant l’hiver. Pour recommencer la lutte, il est nécessaire d’acheter une recharge complète pour le piège à phéromone contre le carpocapse des prunes et des mirabelles.

  • Recharge complète : 2 capsules de phéromone + 4 plaques engluées
  • Recharge capsule : 1 capsule de phéromones
  • Recharge plaques engluées : 4 plaques engluées