Lutter naturellement contre les limaces

Phasmarhabditis hermaphrodita sont des nématodes particulièrement redoutables pour venir à bout de manière naturelle et écologique des limaces.

Les limaces sont des ravageurs du jardin particulièrement redoutés actifs au printemps, en été et en automne. Il s’agit de gastéropodes tout comme les escargots. Leur seule différence est que la limace est dépourvue de coquille. Sa tête possède quatre tentacules.

Ces mollusques d’environ 10 cm de long sont principalement friands de feuilles tendres ainsi que de jeunes pousses et peuvent ingurgiter jusqu’à 50% de leur poids corporel. Les limaces se nourrissent principalement la nuit et lorsque le climat est humide. Ayant besoin d’une fine pellicule d’eau pour se déplacer aisément, elles apparaissent avec la venue de la pluie et lorsque le sol reste relativement humide. Dès que le froid survient, elles s’enfuissent dans la terre. L’idéal, pour elles, C’est un sol et un air humide ainsi que des températures comprises entre 15°C et 20°C. 

L’accouplement s’effectue le plus souvent en été ou durant l’automne. Les limaces sont hermaphrodites, ce qui veut dire qu’elles se reproduisent en devenant tour à tour mâle ou femelle.

Les limaces se nourrissent principalement de végétaux tendres et commettent d’importants dégâts sur leurs plantes hôtes. Elles sont particulièrement friandes des feuilles de laitues, d’épinards et de choux ainsi que des jeunes plants de courgettes, de concombres et de potirons.

Les nématodes Phasmarhabditis hermaphrodita permettent de lutter efficacement contre les limaces, en plein air ou sous serre, selon un mode d’action biologique.
Les nématodes sont des vers microscopiques qui parasitent leur hôte. Les limaces cessent de s’alimenter après 3 à 5 jours et meurent dans le sol dans les 2 semaines qui suivent l’application. Les individus morts libèrent des nématodes qui cherchent à leur tour d’autres limaces.

La période de traitement 

Janv – Févr – MarsAvrMaiJuinJuillAoûtSeptOct – Nov – Déc

Les principales cultures touchées

Espaces verts