Cypripedium calceolus

24,50

UGS : OCC Catégorie :

Description

Cypripedium calceolus

Cypripedium calceolus fait partie des orchidées vivaces les plus spectaculaires du jardin. Il s'agit d'une plante terrestre de 50 à 70 cm de la famille des Orchidaceae. L'orchidée Cypripedium calceolus se caractérise par de majestueuses fleurs jaunes et rouges à l'allure d'un sabot et forment rapidement d'imposants massifs dans les jardins. La période de floraison se situe d'avril à mai. 

Gamme Easy Garden 
Couleur  Jaune-rouge
Origine  Europe 
Floraison  Avril, Mai 
Hauteur  50-70 cm 
Exposition Mi-ombre
Rusticité  Très rustique  
Présentation Pot de 1 litre, plante mature (floraison dans l'année), 1-2 tiges 
Organe sous-terrain Rhizome 
Plantation  Pleine terre, Massif, Sous-bois 

Plantation 

Cypripedium calceolus se plait dans les sols pauvres en matière organique et bien drainants. Il est conseillé d'aérer le sol à l'aide de substrat minéral (au moins 50%) tels que du sable, de la pouzzolane ou de la pierre de lave. Ajouter un peu d'écorce de pin finement broyée et un compost à base de feuilles ou de fibres de coco. 

Il est important que les rhizomes de Cypripedium calceolus ne sèchent pas en été mais également qu'ils ne soient pas immergés en hiver. Les différents substrats minéraux assureront une bonne rétention de l'humidité en été tout en favorisant un bon drainage durant l'hiver. 

Exposition 

Au jardin, Cypripedium calceolus affectionne des endroits frais, ombragés ou semi-ombragés. Un ensoleillement aux heures les plus chaudes de la journée est à éviter. 

Au fil des saisons 

Durant l'hiver, la plante persiste sous forme de rhizome et ne requiert aucune protection particulière. 

Les nouvelles pousses de Cypripedium calceolus apparaissent en général au cours du mois d'avril. Une fois amorcée, le développement de la végétation est très rapide; en trois à cinq semaines le feuillage s'est épanoui. La floraison s'étant de fin avril à juin. A la fin de l'été, le feuillage jaunit puis fane avant de disparaître complètement. Cypripedium calceolus entre alors en dormance hivernale. 

Au fil des années et des cycles successifs de croissance et de dormance, cette orchidée se fortifie et se multiplie grâce à l'apparition annuelle de nouveaux rejets. 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Cypripedium calceolus”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *