Lutter naturellement contre la mineuse du marronnier

mineuse du marronnier

Comment lutter naturellement contre la mineuse du marronnier ? 

La mineuse du marronnier (Cameraria ohridella) est un petit papillon d’environ 3mm, dont les ailes postérieures sont grises et les ailes antérieures sont brunes rayées de blanc. Quant aux larves, ce sont des petites chenilles jaunes-vertes de 2 à 5 mm. 

Connue seulement depuis les années 80, la mineuse du marronnier a été identifiée pour la première fois en Macédoine. Elle provoque un brunissement et une chute précoce des feuilles dès le mois de juillet. Les adultes émergent à partir du mois d’avril et s’accouplent sur les troncs de l’arbre. Un peu après la fécondation, les femelles pondent des dizaines d’œufs sur la surface des feuilles. Une fois éclosent, les chenilles pénètrent dans la feuille et infestent le marronnier.

Étant minuscules, il est difficile d’observer les papillons ou les larves à l’œil nu. Cependant, les galeries formées par le ravageur sont vite repérables. Les feuilles fortement atteintes peuvent ensuite tomber prématurément. Même si cela provoque d’importantes défoliations, aucune attaque n’est mortelle pour l’arbre. Néanmoins, les arbres attaqués accumulent moins de réserves durant l’été et développer moins de feuilles l’année suivante, ce qui les rend plus sensibles aux autres ravageurs et maladies.

Le piège à phéromone attire les mâles de la mineuse du marronnier grâce à un attractif sexuel spécifique appelé phéromone. Les mâles sont attirés et capturés dans le piège. L’accouplement, la ponte des œufs et donc les dégâts sont ainsi évités.

La période de traitement

Janv – Févr – Mars – Avr Mai Juin Juill Août Sept – Oct – Nov – Déc

Les principales cultures touchées 

Marronniers 

Shopping Cart
Retour haut de page