Lutter naturellement contre la mite alimentaire

mite alimentaire
© Getty Images

Le piège à phéromone permet de lutter naturellement et efficacement contre la mite alimentaire

La plupart du temps, la mite alimentaire provient des denrées alimentaires achetées, et plus particulièrement celles vendues en vrac. Elle se nourrit d’un très grand nombre d’aliments comme la farine, le riz, les pâtes, les céréales, etc.

Il s’agit d’un petit papillon de couleur gris brun. Son cycle de reproduction est le suivant : une femelle pond environ 200 à 300 œufs, après 4 jours, les larves naissent et après plus ou moins un mois, une flopée de mites alimentaires envahisse la cuisine. Ces dernières se mettent à pondre et le cycle se reproduit tant qu’elles ont de la nourriture à leur portée.

Bien que la mite alimentaire puisse être répugnante, elle n’est en rien dangereuse. Mais, étant donné qu’il peut naître entre 3 et 6 générations par an, la situation peut vite tourner au cauchemar. C’est pourquoi, il ne faut pas tarder à agir dès leur apparition.

Il existe plusieurs mites alimentaires :
– Teigne des fruits secs (Plodia interpunctella)
– Teigne du cacao (Ephestia elutella)
– Teigne de la farine (Ephestia kuehniella)
– Teigne de l’amandier (Ephestia cautella)

Le piège à phéromone attire les mâles de la mite alimentaire grâce à un attractif sexuel spécifique appelé phéromone. Les mâles sont attirés et capturés dans le piège. L’accouplement, la ponte des œufs et donc les dégâts sont ainsi évités.