La lutte biologique

La lutte biologique est une alternative à la lutte chimique qui favorise l’équilibre de l’écosystème. Son principe est simple, il consiste à introduire un prédateur naturel qui se nourrit des ravageurs qui nuisent aux cultures. Prenons l’exemple de la coccinelle qui mange les pucerons destructeurs de rosiers.

Bien que les insectes auxiliaires se trouvent naturellement dans l’environnement, en cas de forte invasion, leur nombre peut ne pas suffire. C’est pourquoi, il est utile d’en introduire.

Dans le tableau récapitulatif sur la lutte biologique ci-dessous, vous trouverez quels insectes auxiliaires introduire pour quels ravageurs.

Pucerons
Les pucerons sucent la sève et produisent en grande quantité une substance sucrée et collante, appelée miellat et sur laquelle se développe un champignon noir : la fumagine. Cela peut affecter le capital vital des plantes et être à l’origine de nombreuses nuisances esthétiques.

Coccinelles Adalia Bipunctata
Les larves de coccinelles Adalia bipunctata sont des prédateurs anti-pucerons particulièrement efficaces que l’on retrouve en Europe. Ces insectes de la famille des coléoptères peuvent engloutir jusqu’à 150 pucerons par jour.

Larves de coccinelles Adalia Bipunctata
Coccinelles adultes Adalia Bipunctata

Araignées rouges
L’araignée rouge est un acarien qui se développe en été particulièrement lors des périodes de chaleur et de sécheresse et parasite les plantes de jardin, de serre et d’intérieur. Les feuilles de la plante attaquée deviennent pâles, ternes et une fine toile peut apparaitre.

Phytoseiulus persimilis
L’introduction de Phytoseiulus permet de se débarrasser d’une infestation d’araignées rouges en quelques jours.

Phytoseiulus persimilis

Mouches blanches
La mouche blanche également appelée Aleurode est un ravageur assez commun en serre qui menace un grand nombre de cultures. La plante attaquée est affaiblie et produit du miellat, sur lequel se développe un feutrage noir qui est produit par un champignon microscopique appelé la fumagine.

Encarsia formosa
Encarsia formosa est un petit insecte hyménoptère, utilisé en lutte biologique pour combattre rapidement les mouches blanches.

Encarsia formosa

Limaces
Les limaces sont des ravageurs du jardin particulièrement redoutés actifs au printemps, en été et en automne. Ces mollusques d’environ 10 cm de long sont principalement friands de feuilles tendres ainsi que de jeunes pousses et peuvent ingurgiter jusqu’à 50% de leur poids corporel en seulement une journée.

Nématodes Phasmarhabditis hermaphrodita
Les nématodes sont des vers microscopiques qui parasitent leur hôte. Les limaces cessent de s’alimenter après 3 à 5 jours et meurent dans le sol dans les 2 semaines qui suivent l’application. Les individus morts libèrent des nématodes qui cherchent à leur tour d’autres limaces.

Nématodes PH

Fourmis
Les fourmis s’installent aux pieds des plantes et creusent des galeries dans la terre. Elles causent un drainage accéléré des sols et les privent d’eau. Mais surtout, attirées par le miellat dont elles se nourrissent, elles attaquent les ennemis naturels des insectes produisant ce miellat.

Nématodes Steinernema feltiae
Les nématodes sont des vers microscopiques qui parasitent leur hôte. Ils contrôlent efficacement les fourmis selon un mode d’action biologique.

Nématodes SF

Vers gris – tipules –cousins
Les vers gris correspondent aux larves de tipules également appelées cousins. Elles se développent sous terre à faible profondeur et
sont particulièrement voraces.

Nématodes Steinernema carpocapsae
Les nématodes sont des vers microscopiques qui parasitent leur hôte. La larve attaquée meurt au bout de deux jours. Les individus morts libèrent des nématodes qui cherchent à leur tour d’autres larves.

Nématodes SC

Mouches des terreaux
Les mouches des terreaux sont des petites mouches qui pondent dans le terreau des plantes d’intérieur, particulièrement lorsque celui-ci est humide et chaud. Les symptômes vont du ralentissement de la croissance des plantes jusqu’à la mort de celles-ci.

Nématodes Steinernema feltiae
Les nématodes sont des vers microscopiques qui parasitent leur hôte. La larve attaquée meurt au bout de deux jours. Les individus morts libèrent des nématodes qui cherchent à leur tour d’autres larves.

Nématodes SF

Vers blancs – Larves de hanneton
Le hanneton mesure environ 4 cm de long, est de couleur blanc crème et a le corps recourbé. Ce ravageur ronge les racines de l’herbe et trouble l’absorption de l’eau du gazon.

Nématodes Heterorhabditis bacteriophora
Les nématodes sont des vers microscopiques qui parasitent leur hôte. La larve attaquée meurt au bout de deux jours. Les individus morts libèrent des nématodes qui cherchent à leur tour d’autres larves.

Nématodes HB